Newsletter

Pour être au goût du jour! Des news toujours de bon goût.

envoyez moi un mail à: lutinerie@gmail.com  pour que je vous ajoute à la newsletter.

Je pars en famille en mars 2018 pour un long voyage. Je ferais un stock pour approvisionner les magasins.

Et m'arrangerait afin de trouver une solution pour assurer les envois tant que le stock le permettra. Merci d'avance pour votre compréhension.

Profitez de faire vos stocks en avance car la plupart des produits se gardent longtemps. Si vous avez des questions n'hésitez pas à me contacter et je me ferais un plaisir de vous répondre. Plus d'infos sur l'onglet contact de la navigation.

Suivez nous sur Instagram:

la lutinerie.ch

et sur facebook

Sarah Aubert

 · 

Pisco et islas ballestas

Après notre visite approfondie de la capitale, nous avons mis les voiles vers Pisco à deux heures et demie de route au sud de Lima. Nous sommes restés une paire de jours dans cette petite ville très sympa, dans un petit hôtel à côté de la place d'arme.

Près de Pisco il y a deux activités touristiques majeures la réserve naturelle de Paracas et la visite guidée en bateau des islas ballestas au large.

Nous avons décidé de faire ce tour et de découvrir ainsi les islas ballestas et leur faune et admirer le mysterieux candelabre gravé dans la roche par on ne sait pas exactement qui ni exactement quand ni exactement pourquoi..

C'est ici que ce situe notre première petite aventure désagréable en tant que touristes un peu naïfs que nous fûmes ma foi ce jour là...

Nous sommes allé acheter nos billets pour la visite le jour d'avant à Paracas dans une des nombreuses agences du coin. Arrivés là le monsieur de l'agence nous explique, photo à l'appuis qu'il y a deux possibilités de faire ce tour un bateau economique mais lent qui nous prend 4 heures pour arriver sur le site, ou une formule plus chère mais avec un bateau super rapide ce qui serait quand même mieux avec les enfants. Quand il nous annonce le prix on trouve quand même un peu cher, on se regarde, on réflechit et il baisse pas mal le prix, il nous propose même le transport en taxi jusqu'au port depuis notre hôtel gratuitement. On n'avait pas fait beaucoup de ces visites jusque là et on s'est dit que ma foi on allait quand même la faire celle là.

En sortant de l'agence quand même un doute me trotinait et je le sentais pas ce mec là, en passant devant une autre agence je vois un prix annoncé beaucoup plus bas sur une affiche et je commence a douter de plus en plus.

C'est avant de quitter Paracas dans l'après midi que je décide quand même d'aller verifier dans une autre agence les prix pour cette visite. Et là je me rends compte que cet enfoiré nous a fait payer trois fois le prix normal. En réalité il n'y a qu'une sorte de bateau qui existe... En rage nous fonçons vers notre agence douteuse qui comme par hasard était fermée (tu m'etonnes ils avaient fait leur journées ces saligauds).

Le lendemain matin donc nous sommes partis très tôt sans attendre le service de transport promis par l'agence. Là nous avons fait le pied de grue jusqu'à l'arrivée du gars, c'est dans ces moments là qu'il est bon de parler la langue pour se défendre. J'ai donc menacé ce cher monsieur d'aller à la police si il ne nous rendait pas rapidement notre argent. Il nous a encore fait poireauter une heure pour que sa dame en possession du porte monnaie se raplique.

Mais on a recupéré notre blé et on a pu partir avec le tour suivant pour enfin profiter de tout ces beaux paysages..  

Écrire commentaire

Commentaires: 0