Newsletter

Pour être au goût du jour! Des news toujours de bon goût.

envoyez moi un mail à: lutinerie@gmail.com  pour que je vous ajoute à la newsletter.

Je pars en famille en mars 2018 pour un long voyage. Je ferais un stock pour approvisionner les magasins.

Et m'arrangerait afin de trouver une solution pour assurer les envois tant que le stock le permettra. Merci d'avance pour votre compréhension.

Profitez de faire vos stocks en avance car la plupart des produits se gardent longtemps. Si vous avez des questions n'hésitez pas à me contacter et je me ferais un plaisir de vous répondre. Plus d'infos sur l'onglet contact de la navigation.

Suivez nous sur Instagram:

la lutinerie.ch

et sur facebook

Sarah Aubert

 · 

Nos débuts en Equateur

 

Le Pérou n’a pas été si facile que ça à quitter, car nous avons eu quelques problèmes administratifs à la douane : verdict impossible de rentrer en Equateur avec les papiers que nous avons pour le camping-car !

 

Calme et flegme, il en faut en Amérique du Sud, nous repartons en arrière pour réfléchir à une solution. On se démonte pas et en quelques jours nous voilà en possession de super faux papiers pour le camping-car : c’est une chose impensable en Europe mais courante ici alors let’s go !

 

Equateur nous voilà, la frontière se passe se encombre et on se rend vite compte que la frontière n’est pas que politique mais climatique. Fini le climat désertique du nord du Pérou, en quelques kilomètres c’est luxuriant et tropical ! Et à notre grande joie des routes en bon état.

 

 

Première halte à Puyango pour visiter la forêt pétrifiée la plus importante d’Amérique du Sud. Il faut se réhabituer à la chaleur et au soleil qui cogne dur …

 

 

Retour sur la côte où nous avons fait un petit passage à Machala pour faire une pause, objectif Guayaquil, la 2ème ville d’Equateur. On n’est pas forcément fans des très grandes villes mais Guayaquil est vraiment superbe, balade sur le malecon 2000 le long de la rivière Guayas, exploration du quartier de Las Penas. Des nouvelles spécialités culinaires, une ambiance générale qui change, on aime l’Equateur.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0